La punition - Tahar Ben Jelloun

6 avril 2018, Commentaires 1

PUNITIONLa punition – Tahar Ben Jelloun
Avis littéraires : Marie Jo Cardinaux

« Pour oser revenir à cette histoire, en trouver les mots, il m’aura fallu presque cinquante ans » Ainsi Tahar Ben Jelloun conclut-il son livre-témoignage des deux années de camp forcé à Ahermoumou où se situe une école de formation des sous-officiers et officiers de l’armée marocaine, sous la férule du commandant Hamadi de sinistre mémoire.

Privation de nourriture, manque de sommeil, brimades en tous genres, torture physique, harcèlement, mise à mort par lapidation, un arsenal pour faire expier le «  crime » commis par 45 étudiants : avoir manifesté pacifiquement . Manifestation réprimée dans le sang sur les ordres d’Oufkir en mars 1965.

Un livre poignant tant la détresse, la peur, l’injustice, l’horreur vécus par Tahar Ben Jelloun ont marqué sa vie.

Etudiant en philosophie, poète, cinéphile d’une grande sensibilité voire fragilité il fut confronté, comme ses camarades détenus, au sadisme et à la bêtise de militaires félons qui complotaient contre le roi Hassan II et les asservissaient au nom du roi.

Ce livre retrace avec beaucoup d’émotions le sinistre parcours de Tahar Ben Jelloun au camp d’Ahermoumou mais aussi les soubresauts de l’histoire de la monarchie marocaine avec son lot de trahissons, complots, coups d’état qui ont marqué les années Oufkir ( Ministre de l’intérieur)1967 à 1971 .

A lire !

Une réponse sur “La punition – Tahar Ben Jelloun

  1. cardineau guy dit :

    Témoignage poignant sur la cruauté humaine, incompréhensible par sa bêtise et le besoin de domination « jusqu’au bout », jusqu’à la folie de quelques-uns !
    L’écriture est belle, sobre, intime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *