Je ne le répéterai pas d’Alina Margolis-Edelman

1 mai 2018, Commentaires 0

repeterais pasJe ne le répéterai pas d’Alina Margolis-Edelman
Avis littéraire : Josiane Pioda

Avec des phrases simples, avec le point de vue de l’innocence, avec les réflexions d’une enfant, puis d’une adolescente, avec un quotidien presque banal, l’auteur nous entraîne « dans et hors les murs du ghetto de Varsovie », je cite la 4ème de couverture.
Une fois de plus est reprise, à travers ce magnfique texte, la lancinante question : « mais comment cela a t’il été possible ? »
J’ai trouvé une certaine analogie (ce qui explique peut-être le fait que ces deux livres aient le même éditeur) entre ce récit et le bouleversant  Inconnu à cette adresse de Taylor Kressmann
C’est sans doute parce que l’horreur surgit sans qu’elle soit décrite, elle est juste suggérée par l’évocation de ce quotidien dont je parlais au début : la banalité des faits, gestes et pensées de tous les jours, qui nous enferme lentement dans un chagrin extrême.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *