Fausse route - Elisabeth Badinter

6 avril 2018, Commentaires 1

FAUSSE ROUTEFausse route – Elisabeth Badinter
Avis littéraires : Marie Jo Cardinaux

C’est un tableau très documenté et argumenté que dresse E.Badinter sur le féminisme. Ses avancées, ses reculs, ses dérives tels que constatés et analysés au cours des vingt dernières années environ. Ce livre n’a pas été écrit sous le coup des émotions suscitées par l’affaire Weinstein et autres #. En historienne et philosophe elle dénonce la philosophie qui fonde l’actuel féminisme victimiste, qui risque de mener à l’opposé de ce qui est recherché, soit là où nous ne voulons pas aller : Naturalisme et Essentialisme.

Elle met en garde les mouvements féminismes afin que leur revendication du droit à la différence ne masque pas une différence de droit.

Il est un piège où ne pas tomber sous peine de perdre notre liberté et de freiner la marche vers l’égalité homme/femme c’est celui qu’E.Badinter appelle la « Bien pensance » féminine  qui s’infiltre subrepticement  dans la parité en politique ou dans les entreprises : «  la femme incarne à la fois la victime d’une société masculine et le courageux petit soldat qui répare les dégâts causées par les hommes ».

E.Badinter conclut : la différence des sexes est un fait mais elle ne prédestine pas aux rôles et aux fonctions.

Un bon livre à mettre dans les mains de tous ceux et celles qui prônent l’évolution de la condition des femmes

Une réponse sur “Fausse route – Elisabeth Badinter

  1. cardineau guy dit :

    Elle insiste sur cette idée force en rajoutant : « L’indifférenciation des rôles n’est pas celle des identités. C’est au contraire la condition de leur multiplicité et de notre liberté ». Intéressante aussi cette réflexion : « l’amalgame n’est pas un bon outil de connaissance. »
    Ouvrage sérieux, pensé avec une belle hauteur de vue. A lire et méditer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *